En Marche !

En Marche !

En Marche ! est un mouvement politique social-libéral français lancé le 6 avril 2016 par Emmanuel Macron, encore à l’époque ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique du gouvernement l Valls. Il se positionne au centre sur l'échiquier politique.

S'appuyant fortement sur les réseaux sociaux, le mouvement a la particularité d'accepter les adhésions de membres d'autres partis et de n'imposer aucune cotisation à ses adhérents.

Quelles sont les valeurs revendiquées par En Marche ǃ

En Marche ! se veut un mouvement transpartisan afin de substituer au traditionnel clivage Gauche-Droite, un clivage entre « les progressistes et les conservateurs ».

Le mouvement revendique également son attachement à l'Union européenne, ce qui lui vaut d'être régulièrement présenté comme le parti le plus pro-européen de cette élection et de l'échiquier politique français en général.

Economiquement, En Marche ! se présente comme réformiste et compte marquer « un rupture » avec le quinquennat précédent, un tournant libéral nécessaire à l'adaptation économique de la France à la mondialisation.

Enfin, le mouvement prend l'engagement de moraliser et moderniser la vie politique française.

Ils ont rejoint En Marche ! :

Depuis la création d'En marche ! Emmanuel Macron a reçu plusieurs soutiens du monde politique dont des parlementaires, d’anciens parlementaires et d’anciens membres du gouvernement.

Du PCF

Plusieurs personnalités communistes ont annoncé leur soutien à Emmanuel Macron dont l'ancien sénateur et secrétaire général du PCF Robert Hue.

Du PS et DVG

Au 29 mars 2017, 54 parlementaires socialistes ont apportés leur soutien à Emmanuel Macron comme Malek Boutih, Nicole Bricq, Jean-Jacques Bridey, Christophe Castaner, ou Gérard Collomb…

Après la victoire de Benoît Hamon à la primaire citoyenne de janvier 2017, la Gauche peine à se rassembler. Bernard Poignant, conseiller de François Hollande, officialise son soutien à emmanuel Macron. Le 23 mars, le secrétaire d'État aux Sports Thierry Braillard rallie le mouvement ainsi que l'ancien ministre Frédéric Cuvillier puis le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

L'ancien premier, Manuel Valls, a également annoncé qu'il votera pour Emmanuel Macron reconnaissant « beaucoup de points communs » avec le candidat.

Du PRG et du Parti écologiste

François de Rugy, candidat malheureux à la primaire, et Barbara Pompili ont rallié le mouvement du candidat d’En Marche ! L'ancien eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit est aussi En Marche !

Du MoDem et de l'UDI

Plusieurs membres du MoDem soutiennent En marche ! dont François Bayrou est la figure principale.

Des Républicains (et anciens UMP)

Il est soutenu notamment par plusieurs anciens ministres et secrétaires d'État issus de gouvernements de droite comme Philippe Douste-Blazy et Jean-Paul Delevoye.

L'ancien ministre chiraquien et président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré confie à L'Opinion qu'il a décidé de voter pour Emmanuel Macron. Dominique de Villepin a récemment appelé à voter pour le candidat d'En marche !

Les Républicains

Les Républicains