L’audace du changement est en nous !

L’audace du changement est en nous !

Face à l’adversité de cette campagne inédite, les jeunes ne sont pas condamnés à voir la France livrée à l’extrême droite ou au socialisme branché. Face à l’échec historique d’un quinquennat perdu, nous avons une conviction inébranlable : la France n’est pas finie. Elle peut compter sur la force de sa jeunesse.

Tout pourrait néanmoins nous inciter à la résignation : 2 millions de jeunes de notre âge ne sont ni à l’école, ni en formation, ni en situation d’emploi. Et 2 200 milliards d’euros assombrissent l’avenir de notre génération à qui il reviendra de rembourser cette dette si rien n’est fait rapidement. Chaque enfant qui naît en France vient au monde avec 30 000 euros de dette publique !

Aujourd’hui, il n’est plus possible de demeurer prostrés, les bras ballants et l’œil rivé sur le train de l’histoire et du progrès qui passe sans nous attendre. Nous sommes les héritiers d’une grande nation : la France. Il nous revient de poursuivre son épopée.

Nous devons renouer avec l’optimisme en bouleversant l’ordre établi grâce au numérique, en généralisant l’apprentissage, en prenant le chemin de l’entrepreneuriat.

Il est souvent fait reproche aux hommes politiques de manquer de vision. Aujourd’hui, pourtant, il existe un projet cohérent et puissant pour la France et sa jeunesse. C’est celui que porte notre candidat : François Fillon. Son ambition est claire : refaire de la France la première puissance européenne.

Etudiants, entrepreneurs, agriculteurs, artisans, il est insupportable de voir tant de jeunes baisser les bras voire s’expatrier. Que faut-il pour que la France se redresse ? Pour que chaque jeune y trouve sa place ? Pour que nous soyons fiers d’être Français ?

A ces questions, François Fillon est le seul candidat qui apporte une réponse claire et précise. Il propose une révolution du bon sens. Moins de paperasse pour plus d’audace.

La priorité doit être la réussite de chacun d’entre nous. Remettre la liberté au cœur de nos vies, mettre fin au culte du diplôme, offrir à tous les jeunes la possibilité de trouver un emploi, d’accéder à une formation ou d’entreprendre. C’est ainsi que chacun trouvera sa place dans notre société.

Pour cela, François Fillon veut lever les verrous qui pèsent sur le marché du travail. Oui, ce sont les entreprises qui créent de l’emploi, avec l’énergie de la jeunesse qui ne demande qu’à s’exprimer. Il faut donc leur redonner des marges de manœuvre pour combattre le chômage des jeunes.

L’avenir du travail, c’est aussi la liberté et l’indépendance. Aujourd’hui, 6 jeunes Français sur 10 veulent créer leur entreprise. En allant à la rencontre de notre génération, François Fillon a saisi cette aspiration. C’est pour cela qu’il propose de sensibiliser tous les élèves à l’entrepreneuriat, dès le secondaire, et de ramener à 16 ans l’âge pour devenir auto-entrepreneur. C’est ainsi que nous pourrons faire de la France le pays de l’audace et de l’engagement, le pays de l’initiative.

L’effort doit être récompensé, le mérite et la réussite valorisés. Au cours du quinquennat qui s’achève, les vieilles recettes ont montré leur inefficacité. Le gouvernement socialiste a réduit le montant des bourses au mérite : quel signal désastreux adressé aux jeunes ! François Fillon rétablira les bourses au mérite. Il supprimera les emplois d’avenir et les contrats de génération, qui favorisent l’assistanat. Au contraire, l’apprentissage sera progressivement généralisé dans l’enseignement professionnel, et l’engagement des entreprises en faveur de l’emploi des jeunes sera renforcé en exonérant de charges sociales l’embauche d’un jeune en alternance.

Le projet de François Fillon est précis et concret. Il n’est pas fait de vaines promesses, il ne cherche pas à berner la jeunesse, à la duper par des miroirs aux alouettes ou des refrains lénifiants.

Nous appartenons à une génération responsable et audacieuse. Avec François Fillon, nous sommes prêts à nous dépasser pour nous accomplir et faire réussir la France. Mais notre réussite collective ne peut pas être qu’économique et matérielle, elle doit s’inscrire dans une destinée commune et une unité retrouvée. Elle ne peut se résumer à une prospérité hors sol, globalisée et déracinée, qui ne bénéficierait qu’aux seuls vainqueurs de la mondialisation. Elle ne trouvera de sens et d’efficacité qu’à travers une nation forte et respectée.

Nous sommes conscients d’appartenir à une civilisation millénaire, trop souvent menacée par des périls et des idéologies mortifères. Pour notre unité et notre prospérité, il nous faut retrouver un Etat respecté et l’attachement à nos valeurs républicaines. Il faut à la France une parole forte et crédible, pour faire que notre nation retrouve son rang en Europe et dans le monde. C’est ce chemin de réforme et de fierté qu’incarne François Fillon. C’est la seule voie possible pour nous les jeunes.

Les Jeunes avec Fillon

@JeunesFillon

Slogans de Slogan de campagne #2  "La France doit être une chance pour tous" - Emmanuel Macron

Slogans de Slogan de campagne #2 "La France doit être une chance pour tous" - Emmanuel Macron

Pourquoi nous soutenons Jean-Luc Mélenchon !

Pourquoi nous soutenons Jean-Luc Mélenchon !