Les jeunes en campagne : Thibault et les Républicains

Les jeunes en campagne : Thibault et les Républicains

Ils sont des milliers. Eléments moteurs mais souvent peu mis en avant, des milliers de jeunes s’engagent dans la campagne présidentielle. Nous sommes partis à leur rencontre. A travers une série d’interviews, les militants des différents partis vous présentent leur candidat ! Thibault nous parle de son engagement. 

Présente-toi brièvement (études, âge, ville, différents engagements antérieurs, hobbies etc.)

Je m’appelle Thibault, j’ai 28 ans, je suis actuellement interne en psychiatrie au CHU de Montpellier.

Je suis militant UMP puis les Républicains depuis 2012.
Je m’étais engagé pour défendre le bilan de Nicolas Sarkozy, alors qu’il était conspué de toutes parts, et j’avais ensuite fais campagne pour Dominique Nachury, qui remporta les législatives de Lyon.

Je soutiens François Fillon depuis cette année-là. Touché par son discours teinté d’émotion lors du meeting de la Concorde durant la Présidentielle, j’avais déjà été marqué par son authenticité et sa sincérité.

C’est la campagne interne pour la présidence du Parti qui a confirmé ma volonté de m’engager à ses côtés. J’aimais sa ligne politique, qui remettait les discours économiques au premier plan, après une campagne trop portée sur les questions d’immigration.

En parallèle je suis dans l’équipe de campagne de Nancy Canaud, candidate aux élections législatives sur la 2e circonscription de l’Hérault.

Quel personnage de fiction serait le candidat que tu soutiens ?

Je ne m’étais jamais posé la question… La caricature qu’on fait de lui, et ses sourcils, lui donne un côté Droopy attachant. Mais la véritable personnalité de François Fillon ferait plus de lui un Tintin reporter globetrotter, ou Spirou, je l’imagine parfaitement sur une paroi en pleine ascension d’un sommet dans l’Himalaya, après une course poursuite au volant d’un bolide des années 50.

Selon toi quelle est la principale qualité de ton candidat ? son principal défaut ?

Son authenticité, sa sincérité, son humilité. Humilité qui devient un défaut dans cette campagne quand elle le pousse à la discrétion.

Quelles sont les raisons de ton engagement auprès de ce candidat ?

Sa personne, son caractère, et son projet avant tout.

Selon toi qu’elle est la mesure phare de ton candidat ?

Sans hésiter le projet économique. Ce que je dis toujours c’est que la raison, l’objectif de ce projet c’est de pouvoir financer le modèle social, le système de santé, et l’éducation nationale, tels qu’ils existent aujourd’hui, dans 20 ans et pour les générations futures.
Ne pas remplacer 500 000 fonctionnaires, supprimer les 35h, porter l’âge de départ à la retraite à 65 ans, sont des mesures impopulaires nécessaires afin de pouvoir financer notre modèle social pour les générations à venir.
Refuser de revenir sur nos avantages et faire des efforts c’est condamner nos enfants.

Quelles mesures pour la jeunesse ton candidat a-t-il dans son programme ?

Son programme économique est une mesure pour la jeunesse comme je viens de l’expliquer.
L’entreprenariat des jeunes, mais aussi la responsabilité pénale seront possibles à 16 ans, liberté et responsabilité.
L’apprentissage sera développé dès l’âge de 15 ans, le nombre de jeunes en alternance sera multiplié par 2.
Le cout du permis de conduire sera divisé par 2.
L’apprentissage du numérique sera développé, deviendra un vecteur de formation et d’évolution professionnelle, mettant fin au culte du diplôme.

Pour quelles raisons ton candidat va-t-il gagner en mai prochain ?

J’en ai donné pas mal ! Il a le seul Projet qui fera gagner la France !

Quel est le candidat/adversaire que tu redoutes le plus ?

Notre seul adversaire c’est nous-même. Il faut que les snipers de notre propre camp arrêtent de nous tirer des balles dans le pied et que ceux qui se sont laissés abattre par le procès médiatique reviennent défendre notre champion. On ne gagnera pas sans eux !

Que feras-tu le soir du second tour de l’élection présidentielle ?

Je fêterai la victoire de François Fillon avec mes amis militants !

 

propos recueillis par Victor Pelissier

Democras : le réseau social de démocratie participative

Democras : le réseau social de démocratie participative

Quand Dany le Rouge rejoint Manu le Blanc

Quand Dany le Rouge rejoint Manu le Blanc