Si les candidats à la présidentielle étaient des personnages d'Harry Potter !

Si les candidats à la présidentielle étaient des personnages d'Harry Potter !

Imaginez vous dans un monde peuplé de sorciers vivant la majeure partie de l’année à Poudlard pour échapper aux moldus. Quels personnages d’Harry Potter seraient nos candidats à la présidentielle ? 

François Fillon (LR) serait Rogue

Avec son air austère doublé d'une personnalité mystérieuse, Fillon s’incarne en Rogue lorsqu'il s’agit de politique. Si les membres de sa chambre (les Républicains chez les Moldus) le respectent et le soutiennent, les autres chambres le craignent. 


Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) serait Sirius Black

Reconnu pour son volontarisme, il aime tout critiquer… surtout ce que propose ses adversaires ! Comme notre cher Sirius Black. 

Michèle Alliot-Marie (Candidature indépendante) serait McGonagall

Sa situation la force à adopter un caractère masculin et quelques fois protecteur pour s’imposer dans un monde majoritairement d'hommes. 

Marine Le Pen (FN) serait Voldemort

C’est sans surprise que Marine Le Pen serait Voldemort. Elle est souvent présentée comme la plus grande menace qui plane sur l’élection présidentielle, tout comme Voldemort l’était sur Poudlard. 

Benoît Hamon (PS) serait Ron Weasley

Un personnage innocent, toujours prêt à rassembler ses amis comme ses militants. Son air sympathique lui permet de se distinguer des autres candidats mais Hermione ne pourra pas toujours le sauver ! 

Yannick Jadot (EELV) serait  Neville Londubat

Personnage secondaire qui ne peut pas se débrouiller seul, Yannick Jadot serait Neville Londubat ! Se présenter dans un parti désorganisé et peu écouté, il est difficile de s’imposer. Peut-être sauvera-t-il l’Élysée de la même manière que Neville a sauvé Poudlard ? 

Jean-Luc Mélenchon (FI) serait Maugrey Fol Oeil

Souvent en colère contre tout le monde, l'air bougon, Mélenchon nous fait penser à Maugrey Fol Oeil, véritable vétéran de la politique.

Emmanuel Macron (En marche!) serait Gilderoy Lockhart

S’il y a bien un candidat à la présidentielle qui tire parti de son image, c’est bien Macron ! Misant davantage sur le nombre de couverture de magazine people qu’il fait plutôt que sur son programme, Macron s’entendrait bien avec Lockhart dans un monde loin des moldus. 

François Bayrou (MoDem) serait Dumbledore

En se présentant en vieux sage habitué de la politique (déjà 3 élections présidentielles ! ), Bayrou est le Dumbledore de la politique. 
Son tempérament calme et souvent posé lui ouvriront peut-être les portes de l’Elysée de la même façon que Dumbledore était directeur de Poudlard. 

Par Elsa Baudry
 

Hamon : son programme au-delà du revenu universel

Hamon : son programme au-delà du revenu universel

Que propose vraiment Jean-Luc Mélenchon ?

Que propose vraiment Jean-Luc Mélenchon ?