Rechercher sur le site !

Les dîners de famille, des hauts et débat

Il est des diners de famille auxquels nous aimons assister. Ou pas.
Jeudi 3 novembre sur BFM TV, RMC et iTélé, nous avons vécu un des grands dîners de famille de cette fin d’année, le deuxième repas télévisé de la famille Les Républicains à l’occasion du débat des candidats à la primaire de la droite et du centre.

Pour une grande famille, il a fallu une grande salle. C’est donc la salle Wagram à Paris qui a été retenue. Les sept ont répondu aux questions de leurs lointains cousins journalistes que sont Ruth Elkrief, Apolline de Malherbe, Laurence Ferrari et Michaël Darmon sur des sujets qui préoccupent les Français.
Le diner a été quelque peu animé car s'il y a eu débat, c’est parce que les membres de la famille n'étaient pas d’accord sur les thèmes abordés : l’exercice du pouvoir, la ligne politique, la lutte contre l’organisation Etat islamique hors des frontières, la lutte contre la délinquance et enfin l’école.

Comme souvent, lorsque l’on parle politique à table, les femmes sont hélas peu présentes. Seule Nathalie Kosciusko-Morizet a été invitée. Nous y retrouvions également le patriarche, le respecté, celui qui caracole dans les sondages, Alain Juppé, qui a occupé la place d’honneur de la table. A quelques heures du grand moment, nous ne savions pas encore si Jean-François Copé et Nicolas Sarkozy, les deux frères ennemis qui veulent gagner, seraient assis côte à côte. A leur côté, il y avait également Bruno Le Maire, le frère « cool », qui veut faire aussi bien et mieux que les grands mais qui a du mal à s’imposer. Néanmoins, François Fillon, le frère trop longuement brimé par Nicolas Sarkozy a tenté une nouvelle fois d’exister puisqu’il tiendra également un rôle dans ce rendez-vous. Il ne fait pas partie du duo favori mais peut peser dans la campagne grâce à ses soutiens de nombreux membres éminents de la famille. Et enfin, n’oublions pas une pièce rapportée des Yvelines, Jean-Frédéric Poisson, que personne ne connait mais qui n’a pas hésité à s’inviter pour avoir son mot à dire.

Et comme dans toutes les familles, il y a des affinités et des coups de théâtre. Dernier en date : Valérie Pécresse, présidente de la région Ile de France, accordant son soutien à Alain Juppé. Notons aussi que Jean-François Copé se dit déçu du soutien que Christian Jacob, président de la famille LR à l’Assemblée Nationale a accordé à Nicolas Sarkozy. Quant au turbulent Fréderic Lefebvre, âme damnée de Nicolas Sarkozy assagi depuis peu, il a préféré se rallier à Alain Juppé …

La famille des Républicains ne dispose que d’un mois pour choisir celui ou celle qui sera son représentant aux élections présidentielles de mai 2017. Mais que les membres –proches ou éloignés– de la famille LR se rassurent, les autres familles politiques ne sont pas dans un état de forme exceptionnel non plus.
Quoiqu’il en soit, le dîner de famille du 3 novembre était bel et bien animé !
Mais ce n’est rien avant le banquet final que sera la grande cousinade du 23 avril 2017.

par Stéphane Geneste

Image de couverture issue de 'Obs

Les meilleures punchlines politiques de la semaine !

Les meilleures punchlines politiques de la semaine !

Le récap’ du deuxième débat de la primaire de la droite !