Rechercher sur le site !

Les meilleures punchlines politiques de la semaine !

Les meilleures punchlines politiques de la semaine !

     Cette semaine encore, on a sélectionné pour vous les meilleures punchlines politiques sur la twittosphère. La semaine politique a été marquée pour la candidature d’Emmanuel Macron à la présidence de la République ainsi que par la primaire de la droite et du centre qui cristallise la classe politique depuis plusieurs semaines. Entre phrases chocs, coups de gueule et attaques, les politiques ne ratent jamais une occasion de s’imposer sur la scène politique.

On commence avec Nadine Morano qui ne manque jamais de critiquer la primaire de la droite et du centre. Sa cible : Jean-Louis Debré, l’ancien président du conseil constitutionnel. Elle ironise sur le soutien de ce dernier pour Alain Juppé alors qu’il a géré les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 et qu’il a voté pour François Hollande en 2012. Monsieur Debré serait-il un électron libre de la politique ?

Continuons avec celui qui pourrait bien devenir le futur président de la République : Emmanuel Macron. Après quelques mois de suspense, il a annoncé ce mercredi 16 novembre qu’il sera bien candidat à l’élection présidentielle en 2017. La campagne est en marche et qui sait, il pourrait bien créer la surprise en mai prochain.

La candidature d’Emmanuel Macron a suscité beaucoup de réactions dans la classe politique notamment celle du candidat à la primaire de la droite et du centre, François Fillon. Ses propos sont virulents, pour lui cette candidature marque l’absence d’autorité du Président de la République et donc la fin de son quinquennat.

Autre réaction, celle du secrétaire national du Parti Communiste Français : Pierre Laurent. Le représentant du communisme en France n’a pas manqué de rappeler quand la candidature de Macron était une fois de plus une candidature en faveur du libéralisme. Critiqué à gauche comme à droite, Macron aurait-il réussi à sortir de la logique des partis gauche-droite ?

Enfin, la réaction d’un membre du Parti Socialiste, Benoit Hamon. Il condamne la candidature d’Emmanuel Macron qu’il juge dangereuse pour le PS à l’élection présidentielle de 2017. La gauche sera-t-elle éliminée au premier tour de la présidentielle ? Pour Hamon, ce risque est à prévoir.

Loin de l’agitation politique, Marion Maréchal Le Pen s’est rendu cette semaine en Russie pour exprimer son amitié à la Russie. Elle parle même d’une « amitié historique » entre nos deux pays. Pas surprenant lorsque l’on connait le positionnement favorable du Front National pour la Russie de Vladimir Poutine.

Pour finir cette semaine politique, le tweet de François Fillon lors de son hommage à l’armée française pour le 11 novembre.

par Clément Caillive

 

L’appel des « 2017 »

L’appel des « 2017 »

Pourquoi je soutiens Jean-François Copé à la primaire de la droite !

Pourquoi je soutiens Jean-François Copé à la primaire de la droite !