Les réactions politiques à l'élection de Trump !

Les réactions politiques à l'élection de Trump !

      Cette semaine a été marquée par l’élection du candidat Républicain, Donald Trump en tant que 45ème président des Etats-Unis. Cette élection sonne comme un espoir pour certains et une inquiétude pour d’autres concernant la capacité du nouveau président américain à tenir son rôle. A l’aube de la présidentielle de 2017 en France, les politiques n’ont pas hésité à s’emparer de l’élection de Trump pour appeler les Français à se mobiliser pour la présidentielle de 2017. Depuis quelques jours, chacun essaie de tirer son épingle du jeu.

Commençons par la réaction de Marion Maréchal-Le Pen, qui a appelé les Français à suivre la tendance du changement et de l’espoir en votant l’extrême droite. Elle reprend le slogan utilisé par Donald Trump lors de sa campagne et espère ainsi rallier de nouveaux électeurs pour la présidentielle de 2017 !

Passons maintenant à un tweet de Manuel Valls. Le premier ministre ne félicite et ne cite pas Donald Trump dans sa première réaction. On sent un résultat qui ne contente pas les espérances de notre premier ministre préférant conseiller aux Français de garder leurs valeurs. Le chef du gouvernement craint une montée du Front National après l’élection de son meilleur allié.                        

L’ancien chef d’Etat, Nicolas Sarkozy s’est également exprimé sur l’élection de Donald Trump. Un message plus prudent pour celui qui brigue la présidence pour 2017. Il félicite le nouveau président des Etats-Unis en lui présentant ses vœux de succès. Simple et concis, le candidat à la primaire de la droite et du centre ne s’est pas étalé sur le sujet.

Autre réaction plus engagée, celle de François Bayrou. Il signe un tweet assassin envers le nouveau président américain et se révolte de cette élection. Celui qui ne se présente pas à la prochaine présidentielle n’hésite pas à se positionner contre le président de la première puissance mondiale. Voilà une réaction quelque peu inattendu !

Jean-Luc Mélenchon a réagi en faveur de Donald Trump suite à l’élection de celui-ci. Il se positionne contre François Hollande et Alain Juppé qui ont qualifié le nouveau président de « dangereux ». Mélenchon espère ainsi surement rassembler le vote de la classe populaire française pour la présidentielle de 2017.

Enfin, François Hollande, qui n’avait prévu qu’un seul message de félicitations pour Hillary Clinton en cas d’élection, a donc adressé un discours simple et neutre au nouveau président des Etats-Unis. Il s’agit là d’un message protocolaire plus qu’un véritable soutien à  Donald Trump.

 

 

par Clément Caillive

 

 

 

 

 

 

Donald Trump à la Maison Blanche : quelles incidences pour 2017 ?

La voix de la dissidence