Bruno Le Maire veut incarner le renouveau

L’UMP est malade. Elle serait même“convalescente”. Mais, elle ne va pas aussi mal que le parti socialiste qui serait tout simplement “mort”. C’est le constat que dresse Bruno Le Maire, candidat à la présidence de l’UMP, lors d’une réunion publique organisée à Boulogne-Billancourt en compagnie de Thierry Solère et Roger Karoutchi.  Dans cette situation, et malgré les affaires qui entachent son image les trois hommes affirment que l’UMP est le seul parti capable de s’opposer au Front National. En prônant le renouveau, mot d’ordre de sa campagne, Bruno Le Maire espère bien incarner un souffle nouveau pour son parti politique… Et pour la France ?

Incarner le rassemblement… Au sein des divisions

Pour Thierry Solère, il n’y a aucun doute possible. Bruno Le Maire est le candidat capable d’incarner ce rassemblement. Il est vrai que dans l’état actuel des choses, il n’y a que Hervé Mariton, qui s’est illustré dans le combat contre le Mariage Pour Tous, à s’être déclaré candidat. Bruno Le Maire serait favori en cas de duel face au député de la Drôme. Mais les rumeurs de candidatures sont nombreuses autour de personnalités comme François Baroin, Xavier Bertrand, Alain Juppé ou François Fillon. C’est un combat féroce qui attend donc l’ancien ministre de l’agriculture. D’autant que le retour de Nicolas Sarkozy pourrait lui faire perdre une partie de ses soutiens. A l’image de Roger Karoutchi présent ce soir là, et qui malgré toute sa “considération”  pour Bruno Le Maire, préfère attendre la décision de l’ancien Président de la République avant de s’engager au coté d’un candidat.

Porter le renouveau à l’UMP...

Bruno Le Maire prend alors la parole. Il assure :

“Je ne fais campagne contre personne, mais pour un projet”

Ce projet c’est le “renouveau” des pratiques politiques capable d’apporter à la droite la reconquête tant désirée, et qui s’oppose à la “restauration” dont les effets ne seraient qu’une série de défaites électorales au profit du FN. Pour renouveler ces pratiques politiques, une fois président de l’UMP, il entend donner la parole aux militants afin de donner au parti une ligne claire et en finir avec les divisions, comme ce fut le cas sur certains sujets comme la construction européenne. Il promet aussi la transparence totale sur les dépenses du parti et s’affirme comme “un chef qui a un cap, des convictions et qui veut rassembler”. A la question d’une possible alliance avec les centristes, il répond:

“Il vaut mieux pour un malade de guérir plutôt que de s’appuyer sur une béquille”.

 

… Et pour la France

Bruno Le Maire fait aussi part de son projet pour la France. Il défend un état régalien fort et respecté dans les domaines de la sécurité, la justice et l’armée.

Il défend aussi le non-cumul des mandats dans le temps. Ainsi, un homme politique ne devrait pas exercer la même fonction pendant plus de trois mandats successifs. Cette proposition devrait permettre, selon Bruno Le Maire, un renouvellement du personnel politique.

“Contrairement aux socialistes, je propose des solutions pour sortir de la crise par le haut”

Ces solutions passent entre autre par une simplification du code du travail afin de donner aux entreprises la liberté de créer des emplois.“Je préfère donner un emploi aux chômeurs plutôt qu’un chèque”. Le Maire veut aussi mener un véritable “combat pour l’éducation” en donnant une plus grande importance aux filières professionnelles dans les lycées. “L’intelligence de la main vaut l’intelligence de l’esprit” affirme-t-il.

[facebook url="https://www.facebook.com/blm27/photos/a.227802003950553.60502.227784633952290/757719367625478/"]

C’est donc confiant et porteur d’un projet pour son parti que Bruno Le Maire entend se présenter à la présidence de l’UMP en novembre prochain. Il dit se sentir “porté par les jeunes” et espère que cette dynamique, visible notamment sur les réseaux sociaux, se prolongera le jour du vote. Il a aussi affirmé que quelque soit la décision de Nicolas Sarkozy, il ne retirera pas sa candidature. Si certains pourraient reprocher à Bruno Le Maire d’avoir les dents longues, tous peuvent s’accorder sur un point: voilà un homme politique qui a du courage !

Nicolas Orliac @OrliacN

[polldaddy poll=8162335]

Pourquoi les hommes politiques se passionnent pour le football

Alain Juppé, l'homme providentiel ?